Du Curé Au Poissonnier…

Amies lectrices et amis lecteurs, bonjour et bienvenue sur cette nouvelle chronique ! Aujourd’hui, je vais vous présenter une romance écrite par une auteure que j’avais déjà lu (ce livre n’est pas une relecture, je parlais simplement de sa plume) il y a quelques années et beaucoup aimé mais dont je n’ai pas suivi les dernières publications depuis… Il s’agit de :

 » L’HOMME IDEAL… OU PRESQUE «  écrite par l’auteure : Kristan Higgins et traduite en français par Karine Xaragai, en 2011 pour les éditions HARLEQUIN dans leur collection MOSAÏC.

Cette histoire je la résume de la façon suivante :

Maggie a tout pour être heureuse, elle gère l’unique restaurant de Gideon’s Cove, dans l’état du Maine, aux States, ses parents, son frère, sa soeur jumelle et son chien l’adorent, mais elle ressent quand même un manque, celui de fonder une famille… Un jour, un nouveau prêtre arrive et il ne la laisse pas indifférente, sauf que lui n’a d’yeux que pour l’église… Alors Maggie va rencontrer un pêcheur de homards…

Les thèmes abordés dans cette histoire :

Les relations humaines en tout genre, la relation entre un humain et son animal de compagnie, la religion ainsi que le travail.

Ma découverte de ce livre :

Comme je vous le disais dans mon introduction, Kristan Higgins est une auteure que j’avais déjà lu et également beaucoup aimé ! D’ailleurs, l’année de ma découverte (à vrai dire, je ne sais plus quand est-ce que c’était exactement, mais dans mes souvenirs cela date de mon adolescence), j’ai le souvenir d’avoir lu plusieurs de ses livres et de les avoir tellement aimé, que j’en avais parlé à mes proches, du coup, quelqu’un m’avait offert ce livre là, que je n’avais pas encore lu depuis… Oups… Mais il existe une expression qui dit : mieux vaut tard que jamais et que j’aime bien ahah !

Mon avis sur cette lecture :

Une histoire sympa et qui vaut le détour car elle contient bons nombres des points que nous aimons retrouver dans une romance, tels que l’humour, la famille et bien évidemment l’amour ! Bon, je l’avoue, j’ai plus ri au début et à la fin, mais moins au milieu car j’y ai trouvé quelques longueurs… Par contre, j’ai été touché par la description de la relation qu’entretien Maggie avec son chien Colonel, l’amour que nous avons envers nos petits animaux de compagnie est si réel, que j’avais l’impression de me reconnaître comme s’il s’agissait de mon chat ! De plus, j’ai trouvé assez intéressant les moments qu’elle vivait au restaurant car encore une fois, tout avait l’air existant, parce qu’il est vrai, qu’il est facile de s’attacher à ses clients ainsi qu’à ses collègues ! En fait, en ce qui concerne les personnages et les lieux, j’ai tout aimé car j’avais sincèrement l’impression d’y être et de voyager, en résumé, c’est une romance que je vous recommande, mise à part les quelques longueurs, le fait que la religion y était parfois un peu trop abordée à mon goût et les quelques doutes que m’ont causé la traduction sur la compréhension de certaines phrases du texte, c’est une bonne lecture !

Quelques mots de vocabulaire que j’ai découverts grâce à ce livre :

Septentrionale : qui appartient aux régions du Nord

Logorrhée : lorsqu’une personne parle extrêmement rapidement et que cela en devient presque incompréhensible…

Sacerdotal : qui se rapporte aux fonctions d’un prêtre

Hayon : panneau arrière d’un véhicule permettant le chargement

Rogatons : objet ou reste, qui n’a peu de valeur

Quelques citations extraites :

–  » Je l’aimais avec une passion que seule une adolescente peut éprouver… »

–  » Quand on tient à quelqu’un, on le lui montre ! »

– Il n’y a guère de danger à aimer quelqu’un qui n’éprouvera jamais les mêmes sentiments pour vous. On ne prend quasiment aucun risque quand, dès le départ, on sait qu’on n’a rien à perdre.

– Certaines fois, la vie nous met à l’épreuve. Et, dans ces moments-là, nous nous sentons terriblement seuls et sans espoir. C’est la manière dont nous faisons face à ces situations pénibles qui nous prouve notre véritable valeur.

Ce que je retiens de cette histoire :

Il est parfois facile de confondre attirance et sentiments amoureux, mais heureusement, en apprenant à connaître la personne, c’est plus facile de comprendre nos ressentis ! Mais, je retiens également, que d’avoir un animal de compagnie, cela nous apporte beaucoup et peut même nous aider à nous changer les idées ainsi qu’à nous détendre dans les moments difficiles !

Quelques mots au sujet de l’auteure :

Kristan Higgins est donc une auteure américaine qui vit aux Etats-Unis, dans l’état du Connecticut, là où elle est également née. C’est d’ailleurs une auteure à succès là-bas car ses livres ont plusieurs fois été BEST-SELLER et qu’en plus, elle a déjà reçu plusieurs prix. Côté vie de famille, Kristan Higgins est maman de deux enfants.

D’autres titres de l’auteure qui me tentent :

Que j’ai dans ma bibliothèque mais que je l’avoue, je ne sais plus si je l’ai lu ou pas…
Une romance parue en France en 2016, mais surtout, une histoire de soeurs !
Une histoire d’héritage parue en France en 2020.

Du coup, qui parmi vous a un animal de compagnie ? Quel est le dernier livre que vous avez lu qui contenait un animal ?

J’ai hâte de parler de nos petits chéris avec vous et espère pouvoir le faire dans les commentaires, sinon, n’hésitez pas à venir en privé sur mes réseaux sociaux, dont vous trouverez les liens sur le blog,

En attendant, je vous souhaite de jolies découvertes livresques,

A bientôt,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.

Catégories : Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s