Une semaine un-e auteur-e, Mo Gadarr nous présente sa première romance de Noël…

Chères amies lectrices, chers amis lecteurs, bien le bonjour et bienvenue à vous sur ce deuxième article de la semaine ! Aujourd’hui, je vous retrouve en compagnie de Mo Gadarr qui a gentiment accepté de répondre à quelques questions afin de nous présenter sa romance de Noël !

Première question : Comment as-tu choisi son titre ?

Le titre m’est venu par rapport au nom du personnage principal, Klaus. Toute l’intrigue tourne autour d’un homme qui ne croit ni au Père Noël (Santa Klaus en anglais) ni en lui-même (Klaus). Pour moi, quelque chose se passe à Noël. L’amour parvient à tout guérir et c’est par l’espérance en l’autre et en l’impossible qu’on y arrive. C’est pour cela que j’ai nommé cette histoire « croire au Père Noël » (1Ere traduction) et « croire en Klaus » (2e traduction)

– Comment as-tu choisi le nom des personnages principaux ?


Je tenais à ce que mes personnages soient atypiques et incompatibles au premier abord. Il y a Klaus, taciturne, froid, impénétrable et face à lui, il y a Noëlle, joviale, enthousiaste, souriante, attachante (je n’ai pas dit chiante, hein !). Je voulais aussi que leur vision de Noël soit opposée. Le premier déteste, l’autre l’adore. Au fond, ces deux personnages me ressemblent. Je suis Noëlle, l’optimiste et je suis indirectement Klaus qui pense aussi que Noël peut perdre son sens premier et servir trop de caprices en ce monde…

– Noëlle est passionnée de la fête qui porte son nom, est-ce aussi ton cas ? Si oui, qu’est-ce que tu aimes le plus dans cette fête ?

Tu m’as démasquée ! Dans ma famille, je suis connue pour être une vraie fanatique de Noël parce que pour moi, tout est plus beau durant cette période. Même le plus septique et le plus cruel des êtres humains se laisse porter par cette fête. J’aime sentir la puissance de la fête monter, rendre les gens heureux, voir les gens heureux et pressés de trouver le cadeau qui véhiculera l’amour. Tout cela, c’est Noël pour moi : l’espérance, le partage et surtout la brillance de l’amour.

– En plus de cela, elle travaille dans un magasin, as-tu vécu la même expérience professionnelle ?

Non, je n’ai jamais travaillé dans la grande distribution. En fait, c’est mon mari qui y travaille et tous les détails concernant le magasin Shopper Reiner sont inspirés de ce qu’il me raconte.

– Quel est le personnage que tu as préféré imaginer ? Pourquoi ?

J’ai aimé me glisser dans la peau de Klaus. Je voulais comprendre pourquoi certaines personnes détestaient Noël. J’ai aimé le voir se transformer au contact de Noël(le) et dilater son cœur. Franchement, j’ai vraiment aimé ce personnage aux antipodes de ce que je suis.

– Quel est le personnage qui te ressemble le plus ?


Noëlle est mon alter ego. Comme elle, j’essaie de ne jamais rester sur mes douleurs et mes échecs passés. Je tente de toujours m’émouvoir de tout ce que je vis sans jamais être blasée par le bonheur. Le sourire et l’optimisme sont mes leitmotivs. 

– Quel est le passage que tu as préféré écrire (sans spoiler bien sûr) ?

J’ai adoré écrire les premiers rapprochements entre Noëlle et Klaus. Je n’en dis pas plus mais les voir laisser tomber leurs barrières pour se découvrir m’a enchantée.

– Combien de temps as-tu pris pour écrire cette romance de Noël ?


J’ai commencé à écrire cette histoire sur le concours de Fyctia l’an dernier. Il n’y avait que quatre chapitres. J’ai laissé tomber car je devais terminer d’écrire le tome 3 de « T’as qu’à maigrir ! » à l’époque. Du coup, je ne me suis remise à l’écrire qu’après  » My sweet Babysitter  » et jusqu’au mois de novembre. Le temps de porter le manuscrit à la correction, j’ai pu enfin le publier. 


– Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire une romance de Noël ?

J’avais très envie de me plonger pleinement dans la magie de Noël, moi qui adore cette fête, j’avais depuis très longtemps envie de baser une histoire sur ses principes. Et puis écrire sous un plaid avec une tasse de thé fumant est juste fantastique !


Enfin, dixième et dernière question : as-tu déjà d’autres idées pour une prochaine romance de Noël ?

Au oui ! Je pense que chaque année, je m’arrangerai pour en sortir une. Celle de l’an prochain est déjà toute trouvée et j’ai même le titre ! Mais chut ! Un cadeau est censé être une surprise, non ? 

Voilà, vous savez tout, je remercie à nouveau Mo d’avoir pris le temps de me répondre ! J’ai si hâte de découvrir cette prochaine histoire de Noël et vous ?

Petits rappels :

J’avais déjà interviewé Mo Gadarr afin qu’elle se présente en octobre 2021 : https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2021/10/28/une-semaine-un-une-auteur-e/, tout comme j’avais également lu et chroniqué  » My Sweet Baby-Sitter : https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2021/10/26/une-semaine-un-e-auteur-e-drole-de-baby-sitter/

C’est donc tout pour cet article interview, en espérant que cela vous a plu, je vous souhaite, chères amies lectrices et chers amis lecteurs, de très belles lectures,

A bientôt, sur mon blog ou mes réseaux,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s