Une semaine un-e auteur-e, du lundi 4 au dimanche 10 octobre 2021, voici Blanche Martire…

Amies lectrices et amis lecteurs, bien le bonjour ! J’espère que vous allez bien et vous souhaite la bienvenue sur ce deuxième article consacré à Blanche Martire ! Aujourd’hui, je vous retrouve à ses côtés pour une petite interview de présentation!

Première question : peux-tu s’il-te-plaît te présenter  ?

J’ai 26 ans, je suis une fille sensible c’est pourquoi je me retrouve dans la poésie,  j’ai écrit 4 livres aux éditions FABERT, mes deux premiers ouvrages parlent de sujet de société (harcèlement scolaire, féminisme) ensuite je me suis davantage tournée vers la fiction, la romance dans Luciole et le monde de l’enfance dans Lilly.

Depuis quand aimes-tu écrire ?

J’aime écrire depuis l’âge de 10 ans. J’écrivais de la poésie et je créais des petits livres que j’agrafais. J’ai écrit mon premier livre sur le harcèlement à l’âge de 14 ans.


Qu’est-ce qui t’inspire pour écrire ?

C’est ce que je vis au quotidien, les rencontres que je fais m’inspirent également, les discussions avec les autres, certains sujets d’actualité. En ce moment je fais des recherches sur mes origines, je fouille dans les archives de la cinémathèque pour écrire sur mon arrière grand père cinéaste et anarchiste. 

Il est écrit après le résumé de Lilly et le Labyrinthe, sur le livre, que tu es membre du comité de lecture des éditions SCRINEO, peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?

Je lis chaque mois, un texte inédit, un premier roman pour les éditions Scrinéo et je remplis pour eux une fiche de lecture très détaillée décrivant le style de l’auteur, l’originalité de l’intrigue etc J’adore réaliser ce travail, il est très stimulant, il m’oblige à penser mon écriture et me fait découvrir des textes, c’est comme fouiller dans une boite aux trésors. 


Qu’est-ce qui te plait le plus dans l’écriture ?

Ce sont les émotions qui en découlent,  j’adore être connectée à mes émotions et à mes réflexions, et ce, intensément. J’en ai besoin, autrement jai l’impression de devenir un robot.


Quelles sont tes routines pour écrire ?

J’ai besoin d’écrire en extérieur, cela me plaît d’être en pleine nature ou dans un café. Il faut qu’il y ait de la vie autour de moi pour que je puisse écrire.  J’essaie d’écrire un peu chaque jour sinon je perd le fil rapidement. Il faut que j’aie une « endurance » dans l’écriture. 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de publier tes écrits ?

Le harcèlement scolaire que jai subi m’a donné envie de faire un livre pour dénoncer cette violence incessante.  Cette expérience m’a fait découvrir la passion des mots, j’ai adoré me servir de jeux de mots dans ce livre, utiliser l’ironie. Cela a été un vrai exutoire et ce livre m’a valorisé, il a été publié j’ai retrouvé confiance en moi, la confiance qu’on m’avait volé. 


En plus de l’écriture, quels sont tes autres centres d’intérêts ?

Le féminisme, je lis tous les ouvrages qui sortent sur ce thème. A l’avenir j’aimerais militer dans une association comme Osez le Féminisme que je suis de près. J’aime également les randonnées en pleine nature et la natation, l’eau me détend et me délasse. Les balades en pleine nature me permettent de méditer et de laisser mes pensées vagabonder.


Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite publier un de ses écrits ?

Je conseille aux jeunes auteurs d’y croire dur comme fer, et de toujours réécrire son texte, le polir, jusqu’à ce qu’il sente qu’il ne pourra faire mieux. Et surtout de faire lire ce texte par des personnes de son entourage ou des inconnus, des « bêta lecteurs » qui pointent les defauts pour aider les auteurs dans leur travail de réécriture. Au bout d’un moment, en tant qu’auteur nous avons besoin d’un avis extérieur, d’un regard neuf. C’est important que le message transmis dans le roman soit bien compris par les autres et qu’il suscite des émotions. 


Enfin, dixième et dernière question, quels sont tes prochains projets ?

J’ai deux projets. Une biographie romancée d’une personne de ma famille qui a été connue et qui a un lourd vécu, un parcours incroyable (il y a beaucoup de matière, beaucoup à en dire ! ).  J’ai besoin d’aller à Varsovie, mener l’enquête sur mes origines. J’ai également un projet d’écriture à quatre mains avec une autre autrice, qui est en train d’éclore… J’ai hâte de tenter cette aventure nouvelle !  Chaque personne peut s’apporter, c’est un merveilleux travail d’échange. Écrire à deux réhumanise l’écriture, elle a encore plus d’intérêt. 

Vous pouvez la retrouver sur :

Le réseau Instagram 》》 https://instagram.com/blanche.auteure?utm_medium=copy_link

Voilà, je te remercie encore Blanche d’avoir pris le temps de me répondre et suis contente d’avoir découvert ta plume ! D’ailleurs, j’ai hâte de lire un de tes prochains textes !

Alors, qui parmi vous pense lire son petit conte ?

Nous attendons de vos nouvelles dans les commentaires, d’ici là, nous vous souhaitons à toutes et à tous de belles lectures,

A bientôt,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.

Catégories : Étiquettes : , , ,

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s