Une nouvelle partenaire de la maison d’éditions Kadaline se présente…

Amies lectrices et amis lecteurs, bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue sur ce nouvel article d’interview ! Si vous me suivez depuis un moment, vous avez sûrement vu passer mon interview de l’éditrice Marilyn Stellini, du coup, cette fois-ci, je vous retrouve avec une de leur bloggeuse partenaire, voici donc la #Bookstagrameuse Suisse : @/devoreuse-de-livres-ch :

1. Peux-tu s’il-te-plais te présenter ainsi que ta page #Bookstagram ?

Hello tout le monde, moi, c’est Elodie, grande passionnée de lecture de 26 ans. Je vis dans la cambrousse Suisse où j’aime me ressourcer.

La lecture est une de mes principales passions, mais je suis aussi une grande sportive et j’aime me dépenser quotidiennement à travers diverses activités (natation, ski alpin, course à pied, marche, VTT, zumba, jumping et j’en passe…).

En début d’année, je me suis lancée sur Instagram sous le pseudo de devoreuse-de-livres-ch et j’essaie de publier du contenu tous les jours. J’avais envie d’une page dédiée à mes lectures et à mes chroniques mais pas que, je voulais partager mon petit cocon.

Si vous vous rendez sur mon compte, vous y trouverez aussi des photos de mes autres activités (comme le diamond painting ou le coloriage), mes collections (notamment celle de marque-pages) et surtout beaucoup de photo de paysages que je prends lors de mes balades.

2. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir ta page ?

Pour le partage avant tout. J’aime échanger avec des mordus de lectures, découvrir de nouveaux livres et rencontrer des auteurs et des chroniqueurs.

Je me suis lancée sur Instagram suite aux recommandations d’une amie autrice justement (Elodie François), elle m’a encouragé à faire un compte et me disant que mes chroniques seraient bien mieux appréciés sur ce réseau.

J’ai fait mes débuts de chroniqueuse sur Facebook, il y a environ 4 ans, je me rappelle encore, j’ai mis des années à me lancer, j’avais peur que mes retours ne plaisent pas ou ne soient pas lu…

J’ai aussi mis beaucoup de temps à chercher un pseudo qui me corresponde. J’ai choisi dévoreuse de livres parce que c’est comme cela que mes amis me définissaient et j’ai rajouté le -ch à la fin pour mes origines suisses.

Ensuite, j’ai écrit ma première chronique, elle n’avait rien à voir avec celles que je publie aujourd’hui, elle ne faisait que quelques lignes. Et je pense que je n’ai jamais autant stressé qu’au moment où je l’ai publiée.

Maintenant, je suis contente d’avoir sautée ce pas. Une année plus tard, je créais mon blog littéraire et en 2021, j’ouvrais mon compte Insta.

Peut-être que dans quelques temps, je me lancerai aussi sur YouTube, mais ça c’est encore à voir XD.

3. Depuis quand aimes-tu lire ?

Oula, ça remonte et ça ne me rajeunit pas tout ça !

Je suis tombée dans le chaudron magique de la lecture à l’école primaire. Un jour, je suis tombée sur la saga Harry Potter dans la bibliothèque de mon école.

J’ai lu le premier tome et… ensuite je suppliais ma mère de me l’acheter. J’ai enchaîné tous les livres jusqu’au cinquième et j’ai dû patienter jusqu’à la sortie des tomes 6 et 7.

Je me souviens que la majorité des élèves de ma classe prenaient leur livre Harry Potter à l’école pour montrer avec fierté leur avancée.

4. Qu’est-ce qui te plaît le plus dans la lecture ?

Tout simplement le fait de pouvoir m’évader dans des univers fantastiques. Vous avez peut-être l’impression que je suis tranquillement allongée pour lire mais en fait, je suis à des kilomètres de là en train de chevaucher un dragon ou de nager avec des sirènes.

J’aime aussi pouvoir m’imaginer comme j’en ai envie ce qui se passe dans mon livre sans qu’on me l’impose comme dans les films par exemple.

Pour moi, lire est un moyen de me détendre tout en me faisant plaisir à la fois. A travers les pages, j’oublie mes soucis et j’accompagne les personnages dans des quêtes fabuleuses.

5. Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le partage de tes lectures sur les réseaux sociaux ?

Je dirai encore une fois l’échange. J’aime beaucoup répondre aux commentaires laissés sous mes publications.

Et je suis toujours autant touchée par la gentillesse des gens sur les différents réseaux. Rien qu’un « belle chronique » suffit à me donner le sourire pour la journée et à me montrer que je ne fais pas ça pour rien.

6. J’ai vu que tu recevais également des services de presse. Du coup, je me demandais : Depuis combien de temps reçois-tu des services de presse ? Comment as-tu reçu ton premier ?

J’ai reçu mon premier service-presse en 2020, j’ai répondu à l’annonce d’une auteure (Elodie François) sur un groupe de lecture Facebook qui recherchait des chroniqueuses. J’ai eu la chance d’être sélectionnée et Elodie m’a beaucoup aidée.

Elle m’a notamment recommandé auprès d’autres auteurs qui m’ont également proposé leurs romans à chroniquer. Et les choses se sont enchaînées naturellement.

Aujourd’hui, j’obtiens mes services-presses en répondant à des annonces sur Instagram ou Facebook et il arrive aussi que des auteurs me contactent directement pour me proposer leur roman.

7. De plus, tu es également devenue partenaire de la maison d’éditions Suisse Kadaline ! Félicitations encore d’ailleurs ! Sais-tu comment tu as été sélectionné ? Est-ce ton premier partenariat ? Comment se passe celui-ci ? Peux-tu nous en dire plus ? Nous parler de cela.


Merci c’est vraiment gentil ^^ Et oui, c’est mon premier partenariat avec une maison d’édition.

Ici, j’ai eu aussi beaucoup de chance, j’ai vu en passant sur leur page Instagram qu’ils recherchaient des chroniqueurs et j’ai proposé mes services. J’ai eu une réponse rapidement et j’ai reçu mon premier service-presse quelques jours plus tard.

Les éditions Kadaline sont vraiment sympathiques et c’est un vrai plaisir de travailler avec elles. La personne avec qui j’ai eu contact est bienveillante et a su tout de suite me mettre à l’aise.

Je reçois des emails régulièrement pour me proposer les nouvelles sorties littéraires et je dois juste répondre, si je souhaite les chroniquer ou non. Ensuite, je reçois les services-presses et je dois donner une date pour la publication de la chronique.

C’est aussi simple que ça. Là, j’attends les sorties littéraires de cet été.

8. Que penses-tu du monde du livre sur internet ?

Je pense que le monde du livre sur internet a des bons comme des mauvais côtés.

Je vais commencer par le positif, je pense qu’internet et les réseaux sociaux permettent de découvrir énormément de livres. Cela permet aux lecteurs des découvrir des livres auxquels ils ne se seraient peut-être pas intéressés autrement. Je pense que cette visibilité ne peut être que positive pour les auteurs notamment ceux qui publient en auto-édition.

Internet permet également de voir les divers retours qu’un livre a reçu et inciter d’autres personnes à le découvrir.

Pour le négatif, je pense que cela a aussi amené au téléchargement illégal d’ebooks. Pour moi, tout travail mérite salaire. Cela m’attriste pour les auteurs et me montre que même dans le monde du livre, il y a des profiteurs.

9. Lis-tu des livres en auto-édition ? Si oui, lesquels nous conseilles-tu ? Sinon, pour quelle-se raison-s ?

Oui, une grande partie de mes services-presses sont des livres auto-édités que j’ai adorés.

J’en ai beaucoup à conseiller d’ailleurs. Je vais vous éviter un énorme pavé et vous laissez découvrir les résumés par vous-même :

La saga Le Sceptre de Toschk d’Elodie François
Nos étincelles de Joanna Kheerly
Sous le soleil de la lune de Sonja Kourakine
Il fallait survivre de Lucie Dequatremare
Nouvelles pêle-mêle de Créoline de Venfré
Bràthar Solas de Ghrian

Enfin, dixième et dernière question : Quel est le livre qui a confirmé ta passion pour la lecture ?


Et bien encore une fois, la saga Harry Potter, il faudra repasser pour l’originalité.

C’est la saga qui m’a permis de me lancer dans les gros pavés et dans la littérature fantastique, jeunesse / young adult que je n’ai jamais quitté depuis.

Après ça, je me suis lancée tête baissée dans les sagas comme Twilight, Journal d’un vampire, Divergente, Hunger Games et j’en passe.

Mais j’aime revenir aux sources et je relis régulièrement les livres Harry Potter, je pense que je l’ai ai déjà lu une dizaine de fois et je prévois une nouvelle relecture prochainement.

Je ne pourrais jamais m’en lasser. Harry a su conquérir mon cœur de lecture.

Les liens pour la retrouver sur les réseaux sociaux :

Sa page : #Bo

Ma découverte de son compte :

Tout simplement grâce au hasard des réseaux sociaux.

Ce que je pense de sa page :

Je la trouve très variée ce qui la rend vraiment intéressante ! Bon, j’avoue, je ne connaissais pas encore son blog, mais cette fois-ci, je ne manquerai pas d’y passer de temps en temps car j’aime beaucoup sa présentation !

Pour revoir mon interview de la maison d’éditions Kadaline, c’est par là-bas : https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2020/10/12/presentation-dune-nouvelle-maison-deditions-suisse-et-de-sa-creatrice/

Voilà, nous arrivons à la fin de cet article, en espérant qu’il vous a plu autant qu’à moi, je vous souhaite à toutes et à tous de très belles lectures,

A bientôt,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.



Catégories : Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s