De la bibliothèque à la librairie il n’y a qu’un pas…

Amies lectrices et amis lecteurs bonjour, je vous souhaite la bienvenue sur ce nouvel article ! Avant tout, j’espère que vous allez bien et que vos lectures du moment vous plaisent ! Voilà, alors aujourd’hui, je vous retrouve pour un avis lecture !

Le roman que je vais vous présenter est le suivant :

 » La bibliothèque des cœurs cabossés » écrit par l’auteure Katarina Bivald et traduit du suédois par Carine Buy.

Il est publié pour la première en France aux éditions DENOËL, en 2015.

Ma découverte de ce livre :

À vrai dire, j’en avais entendu parler depuis sa sortie et je l’avais même vu en librairie, du coup, j’hésitais à le lire depuis un certain temps maintenant, puis, cette année, une blogueuse que j’aime bien et que je suis depuis au moins un an, l’a reçu et a proposé une lecture commune à ses abonnés, j’ai donc décidé de me joindre à elle et l’ai emprunté à la bibliothèque.

Le résumé cette histoire :

Sara 28 ans et suédoise, s’échange des lettres avec Amy Harris, une retraitée passionnée elle aussi de lecture et surtout très cultivée ! Deux ans plus tard, Sara décide de rencontré Amy et donc de la rejoindre aux Etats-Unis. Sauf que malheureusement, à son arrivée, Sara découvre que son amie est décédée… Alors Sara va devoir s’habituer aux habitants du village où a vécu Amy, ce qui va lui apporter de vrais amis car elle va ouvrir une librairie en hommage à la vieille dame.

Les thèmes abordés dans cette histoire :

La passion pour la lecture, la réalité des choses de la vie qui ne sont parfois pas toujours simples, l’amitié, les différentes sortes d’amour ainsi que la famille.

Mon avis sur cette lecture :

Sincèrement, j’en ressors mitigée, la fin était jolie, mais au bout d’un certain temps je commençais à la deviner… L’idée de base de l’histoire me plaisait bien mais je m’attendais à plus d’humour… C’était une lecture sympa sauf qu’il y avait des longueurs… Par contre, les personnages étaient intéressants, parfois même attachants, j’ai d’ailleurs adoré le fait que Sara, l’héroïne soit aussi passionnée de lecture que ça, c’était vraiment bien décrit ! Tout comme les litres qu’elle recevait de Amy, c’était très joli et très touchant ! Du coup, si vous aimez les histoires d’amitié, et surtout les romans qui parlent de la passion pour la lecture, je vous recommande tout de même ce livre mais avec l’attention des points que j’ai relevé plus haut ! D’où le fait que je ressors mitigée de cette histoire.

Quelques citations extraites de cette histoire :

–  » Il faut avoir un côté rêveur pour apprécier les livres… »

–  » Et puis, on a toujours envie de diffuser les livres qu’on aime. »

–  » Il y a toujours un lecteur pour chaque livre. Et un livre pour chaque lecteur. »

Quelques mots de vocabulaire découverts grâce à ce livre :

Prolixité : chargé de détails inutiles, trop long

Oxymore/oxymoron : expression qui réunit deux mots au sens totalement contradictoire, par exemple : un silence éloquent

Enfin, terminons cette chronique avec quelques informations au sujet de l’auteure :

Katarina Bivald est suédoise et vit à Stockholm. Avant d’écrire, elle travaillait également dans une librairie. Du coup, elle aime autant lire que l’héroïne de ce roman, qui est son premier. De plus, elle aime également être entourée.

A vous de me dire quel est le dernier livre que vous avez lu et dont vous êtes ressortis mitigés, pour cela, amies lectrices et amis lecteurs, j’attends vos commentaires,

D’ici là, je vous souhaite à toutes et à tous d’agréables lectures,

A bientôt,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.

Catégories : Étiquettes : , , , , ,

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s