Une librairie qui présente de l’inédit…

Amies lectrices et amis lecteurs bonjour, j’espère que vous allez bien ! Je vous souhaite la bienvenue sur ce nouvel article ! Aujourd’hui, je suis de retour avec une nouvelle interview ! Cette fois-ci, ce ne sera ni une booktubeuse, ni une auteure, qui va me répondre mais tout simplement une auto-entrepreneuse qui a ouvert sa propre librairie en ligne ! Une librairie unique parce qu’elle propose de mettre en avant uniquement les livres publiés en auto-édition, d’où le fait de ma sélection pour cette interview car c’est vraiment une superbe idée, surtout si cela peut aider des auteurs débutants ! Allez, assez discuté, laissons la parole à Lou créatrice de la librairie :  » JEUNES POUSSES  » que vous pouvez retrouvez grâce au lien suivant : https://librairiejeunespousses.fr !

1. Peux-tu s’il te plaît te présenter ainsi que ta librairie en ligne ?

Coucou ! Bien sûr !
Alors je m’appelle Lou, j’ai 24 ans et je suis quelqu’un qui possède plusieurs casquettes. J’ai créé la librairie Jeunes Pousses, mais je suis aussi autrice, blogueuse littéraire, éditrice et relectrice. Je travaille pour deux maisons d’édition et pour des auteurs indépendants. 

Même si je suis diplômée d’un master en communication, j’ai toujours voulu travailler dans le monde du livre. C’est pour ça qu’en parallèle de mes études, j’ai publié un livre, fait partie de 3 comités de lecture, d’un jury littéraire, créé mon blog et réalisé un certain nombre de bêta-lectures.

La librairie Jeunes Pousses est une librairie en ligne qui a vocation à proposer uniquement des ouvrages auto-édités. L’idée est de sortir de la masse les livres et auteurs méritants. Il y a une sélection à l’entrée pour garantir une certaine qualité. Bref, je dis souvent que c’est une librairie hybride parce que je veux créer une vraie relation avec les auteurs. J’essaie d’être à l’écoute et je les accompagne aussi dans leur promotion : en proposant leurs romans en service presse, en participant avec à des salons (virtuels pour le moment compte tenu de la situation…), mais j’ai beaucoup d’idées pour les faire connaître !

La librairie propose aujourd’hui des livres dans le format broché, numérique et il y a même un livre audio ! Trois boxs littéraires sont également disponibles avec une petite partie papeterie !

2. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir cette librairie en ligne ?

L’envie d’aider les auto-édités !
Blogueuse littéraire depuis plus de 4 ans, j’ai eu l’occasion de découvrir un certain nombre de pépites auto-éditées. Quand j’ai dû choisir le sujet de mon mémoire de master, j’ai décidé de le consacrer à ce mode de publication. C’était important pour moi de prouver que ce n’était pas que « les refoulés des maisons d’édition ». 

Après avoir étudié ce mode de publication et tous les échanges que j’avais eus avec les auteurs, j’avais envie de faire quelque chose pour les aider.

3. Depuis quand aimes-tu lire ?

Depuis l’enfance ! Mais ce n’était pas un coup de foudre immédiat. J’ai aussi détesté lire pendant plusieurs années et ce sont les romans d’Anne-Marie Desplat-Duc qui m’ont réconcilié avec la lecture ! Du coup je dirais depuis le CM1/CM2. 

4. Qu’est-ce qui te plaît le plus dans l’auto-édition ?

Difficile à dire… Je suppose que j’aurais un avis plus tranché quand j’aurais auto-édité un roman. Pour l’instant, je suis éditée en maison d’édition (oui le paradoxe), donc à voir plus tard ! Mais je pense qu’en tant que lectrice, ce que j’aime c’est de pouvoir découvrir des romans qui n’auraient jamais été édités pour X ou Y raisons. Les maisons d’édition restent des entreprises, elles veulent faire du bénéfice et donc miser sur les bons romans. Cela peut être un coup de cœur, mais aussi un roman sur un sujet qui fait vendre en ce moment… Là où dans un roman auto-édité on a la liberté de sortir des sentiers battus ! 

Oh et aussi… cette liberté permet aux auteurs qui ne veulent pas mettre des scènes érotiques à gogo dans leurs romans, de ne pas le faire. Car oui, en romance, cela peut être un critère. J’ai soumis un roman en 2020 et il a été refusé par plusieurs grandes maisons d’édition parce qu’il n’y avait pas de scène érotique.

5. Quels sont les critères que tu demandes pour accepter un livre ? 

Je me base sur des critères que je veux objectifs. Je pars du principe qu’un livre qui ne me plaît pas n’est pas forcément mauvais. Par contre, un livre qui n’a pas été corrigé ni travaillé… ça se voit. Donc basiquement, mes critères se portent sur l’orthographe, la cohérence et les messages portés. Si un livre fait la promotion de la haine/homophobie/racisme/etc, il sera refusé. Si le roman est corrigé, mais l’histoire ressemble clairement à un premier jet, ça sera aussi refusé.

Mais les auteurs ont le droit de reproposer leur livre par la suite (après l’avoir revu naturellement) ! 

6. Comment se passe la sélection des ouvrages que tu souhaites vendre ?

Pour une grande majorité, je les lis. C’est aussi simple que ça ! Certains livres ont déjà été lus parce que je les ai reçus en service presse aussi. Sinon j’ai quelques personnes proches qui lisent un livre de temps en temps pour m’aider, mais c’est moins régulier. Là où je peux me dire « OK cette semaine tu vas lire 10 soumissions. »

7. Combien de titres sélectionnes-tu par mois ?

Alors là… difficile à dire. Cela dépend énormément de paramètres. Déjà, je n’ai pas le même temps à allouer à la lecture des romans tous les mois, il faut savoir que la librairie n’est pas ma seule activité, donc forcément cela peut jouer sur mon temps de lecture. Aussi, ça dépend si des proches ont terminé un livre dans le mois (ils peuvent prendre plusieurs mois pour lire un livre). Évidemment, cela dépend du nombre de livres soumis dans le mois et aussi du nombre de livres envoyés par un seul et même auteur.

Je ne saurais pas donner un chiffre ni une estimation… En plus, les livres sont très différents. Certains sont des pavés, d’autres possèdent beaucoup moins de pages et il y a aussi les recueils de nouvelles et les livres pour enfants.

8. Faut-il des connaissances spécifiques pour ouvrir un site de vente de livres en ligne ? 

Spécifiques, je ne sais pas. Mais c’est évident qu’on ne peut pas se lancer sans s’être renseigné. Je pense qu’il est important d’en savoir un peu sur le secteur du livre comme les genres littéraires par exemple. Aussi, il y a toute la partie entrepreneuriat qui joue beaucoup, comme pour toute création d’entreprise et toutes les spécificités liées à la vente en ligne : le site, les CGV, etc.

Ce n’est pas inaccessible, mais ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère non plus.

9. Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ce que tu fais ? 


Deux choses… ma relation avec les auteurs est le point le plus important. Je les adore, tous. Ils sont très bienveillants avec moi et on partage beaucoup de choses ensemble. Nous avons aussi une petite communauté sur le discord et c’est hyper agréable d’échanger avec eux au quotidien. J’ai vraiment de la chance, ils sont très à l’écoute et m’aident beaucoup. Certains me disputent aussi si je travaille trop, bref, j’adore notre collaboration.


Et j’aime l’idée que j’apporte ma petite contribution, même minime. J’ai tenté de lancer un projet beaucoup plus grand que moi et j’en suis très fière. D’une certaine façon, je me suis prouvée à moi-même que j’en étais capable et j’ai pu, je l’espère, aider des auteurs à trouver de nouveaux lecteurs.

Et aussi préparer les colis, j’ai l’impression d’être un lutin du père Noël dans ces moments-là ! 

Enfin, dixième et dernière question quels sont tes projets à venir pour ta librairie en ligne ? 

Développer ce qui a déjà été lancé donc les boxs littéraires et la partie papeterie. Aussi, j’ai très envie de proposer des histoires exclusives sur la librairie un jour… Mais en attendant, j’espère pouvoir faire des salons avec les auteurs et proposer des boutiques physiques éphémères dans plusieurs villes de France. Mais ça, nous verrons si c’est possible dans les mois à venir…

Voilà, je pense que nous avons fait le tour, merci encore pour ta participation.

Merci à toi pour ton intérêt et pour tes questions ! 

La librairie est aussi sur les réseaux sociaux suivants :

Ma découverte de cette librairie :

Tout simplement grâce aux réseaux sociaux, en particulier Twitter car c’est là-bas que j’ai commencé à suivre Lou !

Mon avis sur cette librairie :

J’aime beaucoup l’idée mais à vrai dire, je n’ai pas encore eu l’occasion d’acheter quelque chose dessus… Sauf que je sais déjà que dès que possible, j’y passerais pour acheter quelque chose ! Ce que je préfère c’est le fait que les auteurs en auto-édition soit mis en avant car je trouve que ce n’est pas souvent et que depuis ma découverte de ce moyen de publication, je me dis qu’il y a vraiment du beau travail de la part des auteurs et qu’il faudrait qu’on en parle plus !

Alors chers amies lectrices et amis lecteurs, que pensez-vous de cette librairie ? La connaissiez-vous ?

Parlons en dans les commentaires afin que je connaisse votre avis la concernant,

En attendant un prochain article, je vous souhaite d’agréables lectures,

A bientôt,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.


Catégories : Étiquettes : , , ,

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s