Une maison d’éditions française qui fête son dixième anniversaire cette année…

Amies lectrices et amis lecteurs, bonjour, je vous souhaite la bienvenue sur ce nouvel article interview! Aujourd’hui, une éditrice d’une maison que j’ai découvert en 2020 va se présenter en répondant à mes questions, allez, c’est parti ! Il s’agit donc de la maison d’éditions REBELLE : https://www.rebelleeditions.com

Première question : Pouvez-vous s’il-vous-plaît vous présenter ainsi que la maison d’éditions ?
Bonjour. Alors je m’appelle Astrid Lafleur et j’ai créé Rebelle éditions en 2011, cela fera donc 10 ans cette année ! Mon parcours est très chaotique, car je suis avant tout comptable et je suis également carreleuse ^^ Mais mon côté touche-à-tout fait que créer mon entreprise, ma maison d’édition, après avoir écrit un premier roman a été mon rêve.

Deuxième question : Qu’est-ce qui vous a donné envie d’être éditrice ?
J’ai voulu créé la maison d’édition, en plus de ce que j’ai dit juste au-dessous, parce que l’éditeur qui avait publié mon premier roman en 2010 ne m’avait absolument pas soutenu sous prétexte que le fantastique ce n’était pas son truc. Alors oui, ça ne l’était pas, mais j’avais bien vendu et j’aurais pu vendre encore mieux, même chez lui. C’est donc dommage et j’ai été déçue, mais du coup, mon envie d’entreprendre était plus forte que tout et je me suis lancée.

Troisième question : D’où vous est venu l’idée pour le nom de votre ME ?
Alors c’est tout bête… Ma chienne s’appelait Rebelle (car mes parents avaient eu une chienne qui s’appelait Belle) et, après avoir cherché longtemps – pas simple de trouver un nom ! -, je me suis dit que je devais appeler ma maison d’édition comme ma chienne… Ma Rebelle qui n’était plus depuis 2010… et c’est grâce à elle que j’en suis encore là. Rebelle, c’est ma vie.

4. Comment sélectionnez-vous les livres, en fonction de quoi ?
Depuis mi 2020 (car nous sommes passés par de nombreuses solutions plus ou moins brillantes), je lis moi-même les formulaires qu’on nous envoie et ensuite, si j’aime, je lis moi-même également les textes. Si j’ai un coup de coeur, je dis oui à l’auteur.

5. Combien de livres sortent par mois grâce à REBELLE ?
Actuellement encore, car nous sommes passés par des années trop chargées, nous publions 2 à 3 titres par mois. 2, c’est impossible, donc c’est souvent 3. J’espère ne pas les dépasser. Déjà parce qu’il y a trop de maisons d’édition et d’auteurs et donc trop de choix et parce que je veux vraiment m’occuper de mes auteurs, les soutenir, présenter leurs livres et les aider le mieux que je peux.

6. Faut-il beaucoup de personnes pour publier un livre ?
Après que l’auteur ait écrit son roman, il faut quelqu’un qui le lise pour éventuellement aider l’auteur a améliorer son texte, un correcteur pour le corriger, un illustrateur pour créer le visuel du livre, le maquettiste pour créer le livre et l’aplat de couverture, quelqu’un qui s’occupe du numérique, une personne qui s’occupe de référencer le livre partout et bien sûr, l’imprimeur. Je vous le donne dans le mille… chez Rebelle, je fais presque tout…

7. Depuis quand avez-vous ouvert vos comptes sur les réseaux sociaux ?
Nous sommes sur les réseaux depuis le tout début pour Facebook et Twitter, c’est-à-dire 2011. Notre compte Instagram a dû être créé un peu plus tard… Nous sommes aussi sur Snapchat (mais nous ne faisons pas grand-chose, car trop peu de retours) et aussi sur YouTube (de plus en plus actif et des surprises à venir !).

8. Aimez-vous écrire ?
Oh oui ! J’écrivais déjà adolescente. J’aime aussi dessiner et peindre (c’est ce que je faisais avant d’écrire). J’aime ce qui est artistique. Je continue d’écrire d’ailleurs. Mais je ne sais pas si je me publierai à nouveau.

9. Depuis quand aimez-vous lire ?
Depuis toute petite ! Grâce à ma grand-mère paternelle. A l’époque de l’école, les romans à lire était plutôt ennuyeux… alors j’ai pu en lire d’autres ! Néanmoins, j’ai appris il y a peu que j’étais dyslexique alors depuis que je lis en numérique, je lis plus et plus vite ! Le rêve !

Enfin dixième et dernière question : Quels conseils donnez-vous à une personne qui souhaite être publiée ?

Pour être publié, il ne faut pas payer ! Il faut fuir les contrats exclusifs (de mon avis personnel). Il faut avoir une écriture irréprochable avec le moins de fautes possibles. Un style addictif. Et ce n’est pas parce qu’une maison d’édition dit non (même avec un avis précis) que le texte est mauvais. Après tout, tout ça reste tellement subjectif. Voilà pourquoi, personnellement, je n’explique pas pourquoi je dis non.

Voilà, cette interview touche à sa fin, j’espère que cela vous aura plu et vous propose, comme moi, de rejoindre REBELLE sur les réseaux sociaux grâce aux liens suivants :

Ma découverte de cette maison d’éditions :

Grâce à l’auteure Mélody Gaillard qui a publié sa série :  » Ekleipsis  » chez REBELLE et qui a pris contact avec moi pour m’envoyer son premier tome sur #Bookstagram.

Retrouvez mon avis concernant ce premier tome par là-bas >> https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2020/09/16/deuxieme-service-presse-papier-une-semaine-un-e-auteur-e-du-lundi-14-au-dimanche-20-septembre-2020-lorsque-notre-monde-devient-fantastique/ ainsi que mon interview de l’auteure par ici >> https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2020/09/18/une-semaine-un-e-auteur-e-du-lundi-14-au-dimanche-20-septembre-2020-melody-gaillard/

Un petit mot en plus :

Pour l’instant, j’ai déjà lu deux livres publiés chez REBELLE (le premier dont je viens tout juste de vous parler au dessus) ainsi que :  » COMME CONNECTES » écrit par Aëla Liper : https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2020/11/30/une-connexion-des-plus-surprenantes/, auteure que j’ai également interviewé https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2020/12/02/une-semaine-un-e-auteur-e-aela-liper/

Mais il me reste encore celui-ci :

Une romance parue en 2017, qui se résume de la façon suivante : Lou a 24 ans et aucune expérience en relation amoureuse… Un jour, elle s’inscrit par erreur sur un site de rencontre et du coup devra fréquenter Samuel Wyatt, un riche canadien, aux allures de prince charmant…

Pour l’instant, les deux livres que j’ai lu m’ont beaucoup plu et le résumé de  » JE SERAI TON PRINCE » me tente énormément, donc j’ai vraiment hâte de le lire afin de pouvoir vous en reparler. Du coup, j’ai prévu de m’acheter d’autres des titres que la maison propose sur son site dès que possible ou en tous cas, j’en ai dans ma Wish-list générale de lecture.

Allez, amies lectrices et amis lecteurs, à votre tour de me répondre :

Qui parmi vous connaissait REBELLE éditions ? Quels livres qu’ils proposent avez-vous lu ?

J’ai hâte de partager au sujet de leurs livres avec vous et vous souhaite de très belles lectures,

À bientôt,

Votre Très Chère Bibliothécaire Couleur Pastel.

Catégories : Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s