C’est à nouveau lundi aujourd’hui…

Amies lectrices et amis lecteurs bonjour et bienvenue à vous sur cette nouvelle chronique littéraire !

En ce début du mois de mars 2020, je vais vous présenter un livre 📙 publié aux éditions NiL en 2019 et traduit du hollandais. L’auteur Sytske Van Koeveringe n’étant pas encore très connu, je n’ai donc trouvé que son prénom et son nom… À vrai dire, je vous avais déjà parlé de ce roman 📖 il y a maintenant un mois > https://bibliothequecouleurpastel.wordpress.com/2020/02/10/cest-lundi-aujourdhui/

Étant donné que le titre de ce livre :  » C’est lundi aujourd’hui » mentionne le premier jour de la semaine, je ne voyais pas trop quel autre titre de chronique je pouvais choisir, c’est donc la raison pour laquelle il n’est pas très original…

Pour Résumé en gros cette histoire raconte la vie d’une femme 👩 ménage, c’est un peu une sorte de journal 🗞 intime puisqu’on y retrouve également tous ses ressentis ainsi que les descriptions de ses journées.

Ma découverte de ce livre :

En réalité, je ne connaissais rien à son sujet, je l’ai vraiment découvert par hasard en empruntant pour la première fois une liseuse (support pour lire des livres électroniques) à la bibliothèque dans laquelle il se trouvait déjà car les bibliothécaires en ont chargées certaines avec différents thèmes et donc celle que j’ai choisi avait pour titre :  » Bulle d’oxygène  » et pour thème le #FeelGood et la #Romance, ce qui tombe bien puisque ce sont mes genres littéraires préférés ;). Du coup, j’ai fouillé dans la quinzaine de EBOOKs que contient cette liseuse pour commencer par lire celui-ci en premier puisque le titre m’intriguait. Mais depuis, j’ai commencé le roman d’amour :  » Hello Sunshine  » dont je vous parlerai lors d’une prochaine chronique. Car oui, petite précision, les liseuses nous pouvons les garder autant de temps que les livres papiers c’est-à-dire trois mois au maximum avec les prolongations comprises.

Enfin bon, comme dirait l’expression, revenons-en à nos moutons afin de passer à

Mon Avis Sur Cette Lecture :

Au début, j’aimais beaucoup car c’était souvent très drôle et parfois même très réaliste, j’avais sincèrement l’impression d’écouter une amie me raconter ses journées de travail, mais c’est bien dommage car je n’ai eu ce ressenti que jusqu’à un certain point… Au final, je vous présente là, une lecture vraiment mitigée parce qu’au bout d’un moment l’histoire devenait de moins en moins drôle, de moins en moins réaliste, voire parfois j’avais même un peu du mal à comprendre les pensées du personnage principal. Sinon, côté fluidité, c’était bien, pareils pour le vocabulaire, qui était très facile à comprendre.

Concernant mes traditionnelles Citations Extraites, je m’excuse car je n’en ai pas…

Etant donné que ce roman était le premier que je lisais sur une liseuse, je vous propose mon compte rendu de l’objet :

Ce qui ressort est très positif ! Les livres numériques à lire ainsi son très pratiques puisque nous pouvons les transporter partout, mais en plus la liseuse peut servir de dictionnaire si au courant de notre lecture nous ne comprenons pas un mot il nous suffit de cliquer dessus et il sera expliqué. Enfin, dernièrement, j’ai même découvert que cet objet électronique pouvait également nous donner l’heure. Le seul point négatif c’est la connexion internet qui peu importe le réseau ou l’opérateur est vraiment trop lente… Je remercie donc une de mes plus proches amies d’avoir insisté sur l’utilisation pratique de la liseuse ainsi que la bibliothèque municipale de la ville où je vis d’en mettre à la disposition de ses lecteurs.

Du coup, je ne sais pas trop quoi ajouter de plus, alors terminons cette chronique avec nos habituelles questions : Connaissez-vous ce roman ? Si oui, avez-vous envie de le lire ? Ou bien tout simplement, l’avez-vous lu ?

Pour me répondre, prenez le temps de commenter, je vous répondrai volontiers.

En attendant, je vous souhaite à toutes et à tous une agréable semaine,

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques,

Votre très chère bibliothécaire couleur pastel.